La piscine

La piscine et la vue

Si la terrasse est le cœur de la maison, la piscine et les plages qui la bordent sont celui de la propriété. Dès que le temps le permet (c’est à dire entre mai et octobre), le bassin attire les baigneurs. Mais en toutes saisons, les plages sont un endroit très apprécié pour bronzer au soleil, jouir de la vue magnifique, jouer ou prendre un verre à l’ombre de l’auvent qui jouxte le cabanon.

Le bassin

Le bassin fait 10 mètres sur 5 et présente un large débordement qui permet à l’eau de ne pas être salie par les aiguilles de pin et aux baigneurs de profiter de la vue même avec de l’eau jusqu’au cou. Il comprend deux zone. Un large petit bain qui permet aux plus jeunes de se tremper  et un grand bain qui, avec sa profondeur de 1,80m autorise tous les plongeons. Il est décoré du lézard, emblème de la propriété. Le système de filtration est au sel et l’eau ne pique pas les yeux et ne dessèche pas la peau. On peut passer la journée dans l’eau et ouvrir les yeux sous l’eau sans aucun problème. On y accède par un escalier qui fait toute la largeur du bassin.

Le bassin et les plages

Les plages de la piscine comprennent trois parties: le long du bassin, un espace est dédié aux nombreuses chaises longues des amoureux du soleil. Vers l’entrée, un vaste espace dallé permet les jeux de plein air. Et enfin, l’auvent accueille ceux qui craignent trop les rayons du soleil.

L’endroit est sécurisé par des murs et un portillon qui ferme à clef ainsi que par une alarme pour éviter que de jeunes aventuriers aient des soucis. Et évidemment la présence d’un adulte est indispensable quand les enfants sont près de l’eau.

La piscine le soir

Le soir la lumière y devient particulièrement belle. Et l’attrait du lieu ne s’arrête pas avec le crépuscule. Les éclairages en font un lieu très apprécié pour refaire le monde ou danser jusqu’au bout de la nuit et les bains de minuit sont une activité très appréciée de tous les occupants.

La lumière d'un soir d'été

Parée pour le bain de minuit

Comments are closed.